Boutique en ligne Abeilles & Cie
Visiter notre boutique

Entretien avec Christophe Endelin sur les alternatives aux pesticides

30 Mar 2023

Interview de Christophe Endelin – Directeur Général de Floriparc

A l’occasion de la semaine pour les alternatives aux pesticides, Floriparc se met au vert et nous explique sa passion consacrée aux espaces verts et à la nature.

Bonjour, pouvez-vous nous parler de Floriparc et de votre métier ? Floriparc est une entreprise de création et d’entretien des espaces verts sur la côte basque /sud landes. Floriparc va fêter ses 50 ans en 2024, avec une trentaine de salariés. Notre métier est une profession passionnante au service de la nature et de ses habitants. Notre cadre de travail change tous les jours au gré de la nature, des caprices de la météo et des lieux différents de la région (jardins privés, résidences, espaces publics…)

Vous proposez aux particuliers et aux entreprises l’entretien des jardins et l’aménagement paysager. Quelle est la singularité de Floriparc ?  Faire un travail de qualité en combinant le respect de la nature et les demandes de nos clients. On les conseille et on les oriente suivant ce qui est réalisable tout en respectant le cadre et les règles qui régissent notre métier.

Pouvez-vous nous parler du métier de paysagiste. Quelles sont vos recommandations pour effectuer ce métier ?  Etre passionné, aimer travailler dehors avec les conditions climatiques qui ne sont pas toujours docile. Notre métier est principalement la réalisation et l’entretien d’espaces verts publics privés particuliers. Cela comprend des opérations de tailles élagages de végétaux, terrassement de terrains, maçonnerie paysagères, création d’allées, travaux de plantation de végétaux, engazonnement, et conception de jardins.

Vous parrainez une ruche chez Abeilles & Cie, pouvez-vous nous parler de cette action ? Nous travaillons avec la nature et sans abeille, plus de pollinisation, donc plus de fleurs, plus de végétaux qui embellissent notre planète. Nous sommes convaincus de la nécessité de respecter les espèces et d’aider les apiculteurs à protéger les abeilles et autres pollinisateurs.

Quelle est votre position sur les pesticides et les néonicotinoïdes ? Aujourd’hui, nous pratiquons le zéro phyto. L’objectif de la démarche est de diminuer l’ utilisation des pesticides et de promouvoir les démarches naturelles.. Malheureusement nous sommes passés de tout phyto à rien. Dans certains cas, il faudrait un phyto raisonné avec une gamme de produits propres pour la nature afin de trouver des solutions propres pour la nature et aider l’agriculture. Il faut aussi que toute la population change de mentalité car sans phyto, les coûts de production augmentent

Pouvez-vous nous expliquer l’impact des pesticides sur l’homme et l’environnement ? Que pensez-vous du sort des abeilles face aux pesticides ? Les pesticides sont des produits dangereux pour l’homme comme pour les insectes, les abeilles et les animaux.  Il faut développer une chimie verte avec des produits naturels respectant la nature, les hommes et les animaux de toutes tailles, et revoir cela au niveau européen et mondial.

Dans le cadre de la semaine pour les alternatives aux pesticides ? Quelles sont les alternatives aux pesticides pour Floriparc ? Aujourd’hui on n’utilise plus de pesticide, on fait du désherbage thermique avec de l’air chaud pulsé, du désherbage au rotofil ou manuel. Cela ramène des sols cultivés avec une vie dans le sol, et un revêtement qui absorbe la chaleur.

Pouvez-vous nous donner quelques conseils sur les bons gestes au jardin ? Comment aménager un jardin au naturel ? Accepter les mauvaises herbes, il n’y en a pas ! Il y a des plantes désirables ou désirées, non désirables ou non désirées. Comme les animaux, toutes les plantes sont utiles pour notre planète.

Quelles sont les espèces de plantes et d’arbres à privilégier pour la biodiversité ? Il faut planter les végétaux adaptés à nos différentes régions, en s’adaptant au changement climatique mais pas aux modes, il faut des plantes qui forment des buissons et des arbres tiges qui donnent un abris aux animaux, qui fleurissent et qui  permettent de faire des écrans au vent et à l’érosion. Il est recommandé de tenir les sols avec un couvert végétal : il faut pouvoir aussi récupérer les eaux quand il y a des crues, les eaux de stations d’épuration, les stocker et s’en servir pour l’arrosage de nos espaces agricole et nos espaces verts. En effet, sans arrosage, pas de plantes, pas de fleurs, pas de pollinisation, pas d’abeilles, pas de fruits, pas de vie, et plus de planète !

Pour finir, avez-vous des conseils à donner, un message à adresser à notre communauté ? Respectons notre planète, la nature et écoutons les professionnels qui travaillent avec l’environnement d’une manière raisonnée, et non intensive. Retrouvons le bons sens de nos anciens qui travaillaient la terre.  Bref, respectons la nature et travaillons avec elle et pour elle, c’est notre survie ! On a un beau métier dans un cadre de travail qui change tous les jours, pour une bonne et belle cause : respectons ce que la nature nous a donné et nous vivrons sainement et heureux.

PARTAGER L'ARTICLE SUR :

Derniers articles

Que se passe-t-il dans la ruche en mars ?

Mars, ça repart ! La floraison reprend, les températures s’adoucissent. Le soleil revient et l’apiculteur peut enfin ressortir de son atelier pour reprendre le chemin des ruchers. A cette période, les colonies se développent et les butineuses partent en quête de...

Que se passe-t-il dans la ruche en février 2023 ?

Février au Pays basque, froid en matinée, soleil et chaleur la journée. Les colonies se réveillent et sortent peu à peu de leur hivernage. Les températures actuelles pourraient annoncer un printemps précurseur, mais rien n'est moins sûr ! Si certains profitent des...

La reine s’installe au château

Abeilles & Cie se réjouit d’accueillir Brindos Lac & Château, comme nouveau parrain. Brindos Lac & Château est la destination idéale pour une escapade parfaite au cœur du Pays-Basque, entre montagne et océan. Ce véritable joyau, tourné vers le lac et la...

Offre de stage – Saisonnier en apiculture

Offre de stage - Saisonnier apicole 2023 Née en 2018, Abeilles & Cie a pour ambition de contribuer à la sauvegarde de l’abeille noire locale. Apiculteurs passionnés, nous proposons à notre clientèle (entreprises et particuliers) de s’impliquer dans un projet...

Que se passe-t-il dans la ruche en janvier 2023 ?

Si dans certaines régions les abeilles sont au ralenti, au Pays basque, la douceur dure et perturbe le monde apicole. En effet, les abeilles sortent avec les journées douces et ensoleillées mais elles ne trouvent pas suffisamment de ressources.  A cette période, les...

Que se passe-t-il dans la ruche en décembre 2022 ?

En décembre, on se serre la ceinture mais aussi la grappe ! Les abeilles se mettent en grappe pour se réchauffer, et maintenir la ruche à bonne température. L’apiculteur range son atelier et prépare ses cadres par milliers !    Que se passe-t-il dans la ruche au mois...

Que se passe-t-il dans la ruche en novembre 2022 ?

“On ne laisse pas bee-bee dans un coin !” A cette période, les abeilles se mettent en grappe pour se tenir chaud et l’apiculteur surveille de loin l’état des colonies. Suite aux intempéries sur ce mois de novembre, l’apiculteur s’assure que les ruchers n’ont pas subi...

Que se passe-t-il dans la ruche en octobre 2022 ?

Décidément, après des semaines de sécheresse au Pays basque, c’est octobre au balcon ! Même si les matinées sont fraîches, les après-midis laissent place à une belle douceur. Les abeilles sortent aux heures les plus chaudes et ramènent pollen et nectar qu’elles...

Les 5 choses essentielles à faire sur le rucher en septembre

Septembre, c’est la rentrée ! L’apiculteur prépare ses affaires…en effet, couteau, lève cadre et tenue sont nettoyés. Les devoirs de vacances sont également terminés : ainsi, e miel de l’année est en train d’être mis en pot, la fabrication de la propolis est en cours...

Suivez-nous

J’agis en devenant parrain d’une ruche